AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Déjeuner frugal [pv Callista]

Aller en bas 
AuteurMessage
October Williams

October Williams

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 26
Age : 20 ans
Race : Humaine
Don(s) : //
Position : Neutre , étant esclave , elle est obligée d'obéir et cela fait un petit bout de temps qu'elle n'arrive plus à donner son avis sur les choses .
Arme(s) utilisée(s) : Cela fait longtemps que les vampires m'ont dépouillé de toute arme
Date d'inscription : 24/09/2008

Feuille de personnage
Relations:

Déjeuner frugal [pv Callista] Empty
MessageSujet: Déjeuner frugal [pv Callista]   Déjeuner frugal [pv Callista] Icon_minipostedSam 27 Sep - 23:12

L'aube se levait difficilement ce matin là , October avait eut l'occasion de voir le coucher et bientôt le lever du soleil . Derrière ses barreaux de fer , elle commençait à s'éveiller . Quelle humiliation et quel cauchemar de devoir dormir dans ses cages étroite et dur , tels des animaux . October n'était pas la seule dans ce cas-là et elle arrivait à voir dans les quelques cages alignés à coté de la sienne des personnes , aux teints livides , à l'air épuisés et désespérés . Les premiers rayons de soleil du matin commençaient à illuminer le magasin . Cela eut pour effet d'éblouir October qui se frotta les yeux d'un revers de main . Elle bailla longuement avant de changer de positon , passant de la positon couchée à celle assise , et elle vit son propre reflet dans la glace en face de sa cage. Elle se voyait , dans cette étroite cage , les yeux gonflés par le sommeil et la fatigue . La nuit avait été rude , il faisait glacial dans cette pièce et elle n'étais vêtue que d'un tee-shirt trop court et un short qui ferait plus penser à un shorty . Elle paraissait si misérable dans ce reflet qu'elle ne put se regarder plus longtemps ,reportant son attention devant elle sur la pièce et les autres cages . Les vampires étaient d'une cruauté impressionnante , c'était d'un sadisme assez élevé , les laisser moisir une nuit entière dans cette endroit était une torture exemplaire . La cage ne permettait pas de se tenir en position debout mais pile à la bonne hauteur assise . Et encore , c'était parce qu'October avait la chance d'être petite . Au loin , elle entendit résonnait des voix dans la pièce opposé . Des voix d'hommes . De vampires .

Ils rentrèrent dans la pièce , mais ne restèrent guère longtemps à cause du soleil trop présent déjà dans la pièce et distribuèrent une tranche de pain à chacun . Lorsque un des vampires s'approcha de la cage d'October pour lui donner son pain , il la regarda d'un air gourmand avant d'approcher sa main vers elle en la passant entre les barreaux .


"- T'es mignonne toi ."
Dit-il d'un ton rieur , comme si il s'adressait à une enfant attardée .


October se recula dans sa cage et son dos heurta brutalement les barreaux de celle-ci . Elle était habituée à ce genre de comportements des vampires vis-à-vis d'elle , mais elle n'en pouvait plus car ça devenait incessant . Elle lui jeta un regard mauvais et lorsqu'il effleura sa joue , elle retourna brusquement la tête et lui mordit la main à pleine dent . Elle enfonça profondément ses dents dans la chair du vampires . Sous le choc il écarta sa main, qui comportait les traces de dent d'October et lui lança une gifle avant de dire d'un ton qui ne laissait rien présager de bon :

"- Toi . Petite esclave . Tu as de l'audace . Mais tu es stupide car elle ne te servira à rien ici .
Parce que là tu n'est RIEN , tu n'est qu'un vulgaire objet , mais quand tu sortiras de cette cage .. Ça va être ta fête , je te ferai payer ton geste . Tu te souviendras que tu n'as pas ton mot à dire ici ."


Du coup , il ne lui donna pas de pain et partit , avec les autres vampires dans l'autre pièce . Le vendeur du magasin , un vampire aussi se tenait derrière une sorte de comptoir et alla ouvrir la porte de son entrepôt/magasin miteux qui grinça et s'ouvrit difficilement à cause de la rouille . October se tenait la joue d'une main , il l'avait giflé avec force et une marque rouge commençait à apparaitre sur sa peau de porcelaine . Son estomac la tiraillait , elle avait faim , ça faisait deux jours qu'elle n'avait pas mangé . Elle attarda son regard avide sur les autres personnes qui avalaient leur pain à pleine bouchée . Elle regarda à son droite et vit une femme qui mangeait également son bout de pain , elle toqua à ses barreau et dit d'une voix plus grave et abimée à force de ne pas parler :


"- Tu pourrais me passer un bout de ton pain? "
Elle implorait cette femme du regard comme si sa vie en dépendait ce qui n'était pas totalement faux .

"-Je n'en peux plus ."
Ajouta t-elle d'une petite voix susurrante .

Une petite larme perlait le long de sa joue désormais rouge vive . Elle ne pouvait même plus s'imaginer ce qu'allait être sa punition à la sortie de cette cage , elle ne tiendrait pas encore longtemps parmi les vampires , elle était beaucoup trop faible . Ses jambes et ses mains tremblaient .


"- Je les déteste "
Sur cette phrase , elle fondit en larme et se recroquevilla à un des quatre coin de sa cage , enlaçant ses fines jambes nues de ses bras et enfouissant sa tête dans ses mains .

Elle craquait et c'était normal , mais il faudrait dorénavant qu'elle soit plus forte psychologiquement , si elle voulait échapper aux vampires , c'était le seul moyen .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callista Cabbot-McAlister
Ordinary Vanity
Callista Cabbot-McAlister

Féminin
Nombre de messages : 49
Age : 19 ans.
Race : Humaine
Position : Vous croyez que ça me plait, peut-être?
Poste : Je préfère ne pas en parler.
Arme(s) utilisée(s) : Mon intelligence supérieure et ma ruse implacable.
Date d'inscription : 07/09/2008

Feuille de personnage
Relations:

Déjeuner frugal [pv Callista] Empty
MessageSujet: Re: Déjeuner frugal [pv Callista]   Déjeuner frugal [pv Callista] Icon_minipostedDim 28 Sep - 6:02

Les yeux de Callista étaient fermés, mais elle ne dormait plus depuis longtemps. Qui pouvait prétendre être capable de s’offrir un vrai sommeil réparateur dans un espace aussi restreint ? Pas elle, en tout cas. La plupart du temps, elle se contentait de fermer les yeux et de somnoler d’épuisement. Ce qui l’inquiétait le plus avec ce mode de vie, c’était l’éventualité qu’il finisse par lui détruire le cerveau, qui, il fallait bien qu’elle se l’avoue, celui-ci était sa seule et unique arme dans ce merdier. Ce serait lui qui lui permettrait de triompher, et elle devait à tout prix le protéger et même tenter de le développer. Elle se récitait en boucle toute les choses qu’elle savait, tout ce qu’elle avait jamais appris et tentait de résoudre des situations hypothétiques pour ne rien oublier, ne pas devenir inopérante.

Les yeux toujours fermés, elle résolvait en ce moment un problème mathématique compliqué Cela passait le temps, mais elle aurait franchement préféré employer ces minutes à quelque chose qui aurait un résultat beaucoup plus direct. Non, elle s’interdit d’y penser. Elle ne voulait pas attirer l’attention sur sa personne, car elle savait ce qu’on lui ferait, et elle savait qu’alors, elle aurait à jouer les esclaves soumises, obligation qui lui donnait la nausée. Ils la dégoûtaient, ils n’étaient que des pions sur l’échiquier, jamais elle ne jouerait la comédie avec eux de plein gré.

Elle entendit leurs pas, les entendit s’adresser à quelqu’un près d’elle, et ses paupières restèrent clauses comme le couvercle d’un cercueil. Pour eux, elle dormait, et elle ne posait pas grand intérêt. Elle aimait la situation comme ça. Pour rien au monde elle n’aurait voulu être celle qui se trouvait à ses côtés, coincée dans un dilemme humiliant. Se laisse malmener en gardant sa dignité, ou se laisser malmener peut-être un peu moins, mais sans aucune dignité.

Quand elle fut sûre qu’ils avaient quitté la pièce, elle ouvrit les yeux et commença à manger lentement le pain qu’on lui avait laissé. Son instinct lui hurlait de le dévorer, mais son ego s’y refusait. Pas question d’admettre qu’elle dépendait sur ces salopards, même si elle devait pour cela se mettre au supplice.

De sa gauche, une voix lui parvint, lui demandant si elle pouvait partager. Callista y réfléchit un instant pendant que l’autre exprimait son découragement, pesant le pour et le contre. Du côté contre, elle avait faim, bordel, et priver son corps du peu de nutriment qu’on lui procurait lui semblait une idée particulièrement imbécile. Et du côté pour, eh bien, elle avait intérêt à se faire des alliers, non ? Même si, en toute honnêteté, elle ne voyait pas ce que la gamine- Callista ignora sciemment le fait que celle-ci avait probablement le même age qu’elle – pouvait lui apporter. Bah, on ne sait jamais, se dit elle, mieux vaux prévoir à l’avance. Et puis, malgré le fait qu’elle ne l’aurait pas admis sous la torture, Callista avait pitié d’elle. La faim est vraiment une chose horrible à subir. Elle sépara son repas en deux moitié (et garda la plus grosse. Il ne fallait pas s’attendre à un fabuleux acte d’altruisme de sa part.) et en tendit une à sa voisine.

-Tiens. Maintenant, dit elle d’une voix autoritaire, arrête de pleurnicher, car tu ne fait que leur donner ce qu’ils veulent. Ils aiment nous voir souffrir, ne leur offre pas cette satisfaction perverse.

Elle pensa à l’une de ses citations favorites, Mieux vaut mourir debout que de vivre à genou. Elle la nuançait un peu, toutefois. Parfois, il faut temporairement se mettre à genou pour s’offrir un avenir meilleur et libre. Voyant que la dureté ne consolerait pas la gamine, elle changea de stratégie. Callista ne voulaient pas qu’ils se ramènent.

-Allons, allons. Il y a une issue à tout, quand on y pense bien.

Enfin, il y en à une pour les gens comme moi, qui n’ont pas peur de se salir un peu les mains, se corrigea-t-elle mentalement. Qui sait, peut être sa voisine avait elle le même genre de détermination, et que ce genre de crises ne lui étaient pas habituelles. En tout cas, elle le souhaitait vivement, ça lui aurait été bien pratique.

_________________
Don't love me, don't you dare,
I lie, I cheat and I don't care.
Déjeuner frugal [pv Callista] Copiedevlcsnap94033fm8Déjeuner frugal [pv Callista] Copiedevlcsnap93861wj1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
October Williams

October Williams

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 26
Age : 20 ans
Race : Humaine
Don(s) : //
Position : Neutre , étant esclave , elle est obligée d'obéir et cela fait un petit bout de temps qu'elle n'arrive plus à donner son avis sur les choses .
Arme(s) utilisée(s) : Cela fait longtemps que les vampires m'ont dépouillé de toute arme
Date d'inscription : 24/09/2008

Feuille de personnage
Relations:

Déjeuner frugal [pv Callista] Empty
MessageSujet: Re: Déjeuner frugal [pv Callista]   Déjeuner frugal [pv Callista] Icon_minipostedDim 28 Sep - 20:23

La jeune femme a qui elle avait demandé son pain avait bien voulu partager . October se rassied plus convenablement dans sa cage , et sécha ses larmes , il ne fallait pas qu'elle craque pour si peu , sinon elle risquait d'être une proie beaucoup trop facile et d'autant plus convoité . C'est avec des joues rougit par la claque et par ses yeux tout bouffis qu'elle se retourna vers la femme de la cage d'à coté qui lui tendait son pain .

"- Merci ."


Elle lui prit et commença à le manger , le mangeant par petit bout pour en pas brusquer son estomac qui n'était pas habitué à manger autant d'un coup car ça faisait des jours qu'lele n'avait rien avalé . Cette esclave de la cage d'à coté n'était peut-être pas ce qu'il y a de plus sympathique et généreuse à première vue pour une personne extérieur , mais quand on se met à sa place , la moindre nourriture est prise pour quelque chose d'extraordinaire et la partager avec quelqu'un , inconnue en plus ,est un acte tout de même très généreux . Bien sûr , October en aurait volontiers accepté plus , mais une fois avalé , elle sentit son corps se réchauffer peu à peu .


-Allons, allons. Il y a une issue à tout, quand on y pense bien.



Cette phrase lui fit arracher une étrange grimace et elle se tourna vers la jeune femme blonde qui disait ces mots , la même qui l'avait "consolé" et donné la moitié de son bout de pain .


"- C'est aussi ce que je pensais au début . "


Elle déglutit difficilement avant de continuer :


"-J'aimerai que tout ça finisse bien sur , mais il n'y a aucun moyen de s'échapper ou qu'ils nous laissent partir . Ils veulent juste se servir de nous et tant pis si on meurent .


Un maigre sourire sarcastique qui était loin de symboliser la joie vint se former sur les lèvres de la jeune October :


"- Nous ne sommes que des objets comme ils disent, rien d'autre ."


Elle ferma les yeux un court instant et continua à lui parler d'une voix lointaine tout en regardant droit devant elle , voyant les premiers clients du matin arrivé dans la boutique et commencer à les détailler .


"- Alors , tu penses qu'il faut vivre comme ça , le temps que ça durera ? Ignorer tout ce qu'ils nous font et les laisser faire de nous ce qu'il veulent sans broncher ? C'est ça que tu penses ?"

Son ton devenait de plus en plus dur , et elle croisa ses fins bras au dessous de sa poitrine en s'appuyant le dos contre les barreaux de sa cage . October n'était pas du genre Rebelle , tout ce qu'elle disait s'étaient juste des réflexions , qu'elle s'était faites , mais loin d'elle l'idée de s'enfuir , elle aurait bien trop peur et ne serait pas assez courageuse . Elle se lamentait juste sur son sort espérant que ça allait arranger les choses , alors que finalement ça n'allait peut-être que les aggraver .

*je veux juste partie d'ici* se disait elle mentalement ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callista Cabbot-McAlister
Ordinary Vanity
Callista Cabbot-McAlister

Féminin
Nombre de messages : 49
Age : 19 ans.
Race : Humaine
Position : Vous croyez que ça me plait, peut-être?
Poste : Je préfère ne pas en parler.
Arme(s) utilisée(s) : Mon intelligence supérieure et ma ruse implacable.
Date d'inscription : 07/09/2008

Feuille de personnage
Relations:

Déjeuner frugal [pv Callista] Empty
MessageSujet: Re: Déjeuner frugal [pv Callista]   Déjeuner frugal [pv Callista] Icon_minipostedLun 29 Sep - 4:22

Callista écouta la jeune fille continuer sa crise en haussant les sourcils. Elle aurait dut être plus précise, celle-ci l’avait mal comprise. Et elle voyait pour quoi. L’attitude discrète de Callista pouvait passer pour de la soumission, mais sa voisine ne l’avait probablement jamais vue se débattre et hurler des injures, dans ses premiers temps ici. Mais voila, elle avait vite compris le secret. Baisser les yeux, les ignorer, et garder toutes ces choses horribles que l’on voulait hurler pour plus tard, pour un moment où l’on serait libre de les dire. Et surtout, et c’était ce qui gardait Callista en vie, concocter sa vengeance, aligner les pièces sur l’échiquier, planifier chaque coup en pensant à l’avenir. Elle décida de clarifier ses paroles.

- Ce que je veux dire, commença-t-elle sur le ton du secret, c’est que les hurlements, les tentatives de se défendre physiquement, les insultes ne servent à rien contre eux. Non, notre arme, c’est la ruse, et la patience. Il faut se montrer logique. S’échapper d’ici est une entreprise quasi-impossible. Nous sommes enfermées dans des cages minuscules. Nous sommes surveillées nuit et jour. Il faudrait disposer pour s’échapper d’ici de pouvoir dont nous les humains ne pouvons que rêver.

Elle baissa encore la voix et s’appuya aux barreaux pour s’approcher de son interlocutrice.

- Non, la méthode avec ces pions pathétiques, c’est de se faire oublier, se fondre dans les décors. Je te l’accorde, la nature et ce qu’elle nous accorde joue parfois contre nous. Mais retiens bien cela, elle pourra te servir plus tard. Donc, pour en revenir au présent, tu fais du mieux que tu peux pour devenir invisible, afin de rester en vie sans avoir à t’avilir. Et quand on te choisit, quand tu te retrouves enfin avec un propriétaire, alors la, la stratégie commence vraiment. C’est là qu’il faut manœuvrer…ou s’enfuir, dépendant des opportunités.

Elle eut un fugitif sourire de contentement devant l’image mentale s’imposant à elle, une image qui aurait fortement déplut à ses gardiens, puis celui-ci s’évanouit aussi vite qu’il avait fait son apparition.

-En gros, petite, ce que je te conseille, dit-elle finalement, de la manière la moins condescendante possible pour elle, c’est de te la jouer profil bas jusqu’à ce que les astres s’alignent favorablement, enfin façon de parler. Il ne faut pas se fier à la chance, mais à nous même.

Et jamais aux autres, aurait-elle ajouter si elle n’était pas en train de tenter de se faire une alliée. Elle passa sa main entre les barreaux et, doucement, pour ne pas provoquer chez sa voisine une violente réaction, lui tapota l’épaule. Peut-être en mettait elle trop ? Elle parlait à une gamine, pas à un vampire qu’elle aurait tenté de convaincre de lui donner la vie éternelle.

-Tu as une dignité, c’est bien. Garde la intacte, elle te gardera en vie.

En quelque sorte, Callista s’adressait aussi à elle-même, et elle était assez perspicace pour s’en rendre compte.

_________________
Don't love me, don't you dare,
I lie, I cheat and I don't care.
Déjeuner frugal [pv Callista] Copiedevlcsnap94033fm8Déjeuner frugal [pv Callista] Copiedevlcsnap93861wj1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Déjeuner frugal [pv Callista] Empty
MessageSujet: Re: Déjeuner frugal [pv Callista]   Déjeuner frugal [pv Callista] Icon_miniposted

Revenir en haut Aller en bas
 
Déjeuner frugal [pv Callista]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» déjeuner tahitien
» J'ai raté mon petit déjeuner!!!
» Patates pour déjeuner
» Déjeuner rapide et délicieux (Strata)
» Strata déjeuner aux saucisses et épinards

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood and Tears :: London :: Oxford Street :: Magasin d'esclaves-
Sauter vers: